Panier

Livraison gratuite pour toute commande de 50 €

4,8/5 AVIS CLIENTS ★★★★★

avoir des ballerines

Les 4 raisons d’avoir des ballerines dans son dressing

Les ballerines ont fait une grande impression auprès des femmes à leur début dans les années 50. Elles sont ensuite revenues en force en 2007. Après cette nouvelle apparition, elles n’ont plus quitté le podium. Les chaussures de ballet ont engendré deux écoles. D’un côté, les adeptes des ballerines les adulent, louant leur confort. De l’autre se placent les anti-ballerines qui maudissent cette nouvelle forme d’abomination. Basculez du côté des pro-chaussures de ballet à la lecture de ces 4 raisons d’avoir des ballerines dans son dressing.

La petite histoire des illustres ballerines

Les ballerines sont, comme leur nom l’indique, issues de l’univers du ballet. Elles sont l’invention de Madame Repetto. Retour sur un accessoire de mode intemporel.

Les archétypes des ballerines

Durant le XVI siècle, les hommes et les femmes chaussaient les archétypes des ballerines. Les souliers de l’époque étaient d’une simplicité infantile. Leur structure plate offrait un réel confort. Les chaussures à talons ont remplacé les souliers classiques entre le XVII et le XVIIIe siècle. Cependant, les talons ont perdu de l’intérêt lors de la décapitation de Marie Antoinette en 1793.

En 1932 à Sydney, l’Australien Jacob Bloch monte un atelier de confection de chaussons de danse. Il y produit alors les fameuses ballerines, inspirées des ballets. Les chaussures sont retravaillées pour la rue.

Plus tard en France, Rose Repetto fabrique des chaussures pour son fils danseur Roland Petit en vue d’atténuer la douleur de ses pieds. C’est ainsi que naissent les ballerines.

Les ballerines durant les années 50

Les ballerines connaissent un succès fulgurant. À la demande de Brigitte Bardot, Rose Repetto conçoit les ballerines Cendrillon en 1956. L’actrice de renom introduit les souliers dans la sphère médiatique dans le film « Et Dieu créa la femme ». L’évènement démarre la renommée des petits chaussons. Repetto devient alors une marque iconique.

À l’époque, les ballerines symbolisent la féminité, le chic et la jeunesse. Les grandes marques se les arrachent et retravaillent le modèle classique. Certaines y apposent des imprimés tandis que d’autres ajoutent quelques couleurs. Les fabricants rivalisent d’inventivité pour pondre des modèles brillants, parés de perles, criblés de clous…

Porter les ballerines, c’est primer la commodité

La commodité constitue l’avantage de ces chaussures de ballet. Fini la fatigue sur les talons et place au confort d’un accessoire intemporel.

Des accessoires de mode à l’épreuve du temps

Élégance et finesse décrivent les ballerines. Les chaussures courtisées affichent une allure flamboyante. Leur solide structure résiste à l’usure. Leur forme simpliste leur accommode à toutes les tendances. Leur coupe s’harmonise avec tous les styles, leur transformant en chaussures passe-partout.

Les ballerines conjuguent féminité et sensualité. Elles demeurent à ce jour les chaussures plates les plus sexy.

L’épidémie de ballerines n’a pas épargnée les étoiles hollywoodiennes. Les souliers défilent sur les podiums. Ils inspirent les créateurs, à l’instar de Valentino qui leur ajoute un souffle rock et Chanel qui leur attribue un style bicolore.

Des chaussures accommodées à toutes les saisons

Les ballerines se portent toute l’année, peu importe la saison, la température et le climat. En hiver, elle rehausse l’allure de votre tailleur, tandis qu’elle agrémente une jupe ou un short court en été.

Durant la période de froid, les ballerines s’associent avec un tee-shirt et un blouson. Complétez l’ensemble d’un jean. Pour vous garantir une isolation thermique optimale, insérez des collants sombres. Il en découle une tenue casual.

Durant l’automne et l’été, les ballerines flashy et les ballerines imprimées à rayures sont à l’honneur. Elles s’harmonisent avec les saisons.

Les ballerines sont synonymes de praticité

Planifiez-vous une cérémonie chic en pleine nature ? Nul besoin de vous torturer avec des talons. Glissez vos pieds dans vos confortables ballerines.

Des chaussures pour le bien-être

En dehors de leur look accrocheur, les ballerines sont d’un confort inégalable. Les ballerines de sport renferment une ligne basse qui renforce leur structure et leur finesse. Leur flexibilité favorise les rotations et les mouvements.

Les ballerines souples sont agréables à porter. Elles épousent vos pieds et s’adaptent à toutes les morphologies.

Les ballerines reflètent la stabilité. L’absence de talons aiguilles évapore la menace d’un accrochage dans un trou et des chutes inopinées qui gâcheraient vos journées.

vue sur les jambes et chaussures de 2 personnes. La première personne est une femme en ballerines bleues à fleurs blanches. Elle est sur la pointe des pieds. La deuxième personne est un homme qui fait face à l'autre. Il porte des souliers en cuirs marrons et semelles blanches. Un pantalon beige tombe impeccablement sur ses chaussures.
Ballerines fleuries

Des souliers faciles à ranger

Petites et mignonnes, les ballerines sont l’apanage des femmes qui aiment la simplicité et le chic.

Les escarpins, les bottes et les talons aiguilles sont, certes, sensuels. Cependant, ces accessoires encombrent vos placards. Difficile de faire de la place dans votre dressing quand ils accaparent les espaces. À l’inverse, les ballerines sont faciles à ranger. Leur taille infime les permet de se faufiler dans un coin de votre placard ou de votre armoire. Elles se superposent entre elles ou avec des tongs et d’autres souliers plats.

Leur taille facilite d’autant plus leur transport. Elles se glissent sans difficulté dans votre sac et prennent la même espace qu’une paire de chaussettes.

Des accessoires bons pour la santé

Les talonnettes d’une hauteur optimale favorisent une bonne posture. Aussi agréables que des chaussons, les ballerines soutiennent votre dos et vous maintiennent dans une position naturelle. Dites adieu à la fatigue dorsale après une longue journée. Gardez votre dynamisme et maintenez une bonne posture à toute heure du jour et de la nuit.

Leur faculté à soutenir le dos s’avère d’une grande praticité en vacances. Les ballerines vous gardent dans une forme olympique après une longue balade. Courir, sauter, marcher, tout devient possible avec une paire de chaussures de ballet.

À la plage, elles s’enfilent et s’enlèvent en à peine une seconde.

Les ballerines : les chaussures polyvalentes par excellence

Incroyable de voir que de simples chaussures de ballet se reconvertissent en chaussures de sport, en chaussures de ville et même en chaussures de mariage ! Lumière sur la polyvalence des ballerines.

Les ballerines pour tous les styles

Les ballerines légères se portent avec différents looks vestimentaires. Pour un style chic, combinez le slim 7/8 bleu avec un pull noir à col roulé, rehaussé d’une paire de ballerines de finition vernie noire.

Colorez votre tenue et mettez une paire de ballerines rouges qui se mariera élégamment avec une chemise blanche et un jean délavé.

Les ballerines basiques plates en cuir sont les meilleures amies des tenues élégantes, à l’instar de la jupe droite et de la chemise et du tailleur.

Pour une allure sport-chic, choisissez une veste légère à capuche, un short court et des ballerines de sport.

Gare aux mauvaises associations, car le mauvais goût n’est jamais bien loin. Ainsi, les ballerines sont incompatibles avec les longs shorts de type bermuda.

Des chaussures glamour pour petits et grands

Les chaussons de danse ont attiré le regard des petites filles et des adolescentes. Pour répondre à leur demande, les grandes marques se sont alors mises à la fabrication de ballerines petit modèle. Vous les trouverez en cuir synthétique, en toile, habillées de toutes les couleurs allant des plus sombres au plus vives : noir, or, argent, rose, fuchsia…

Les chaussures s’harmonisent idéalement avec les tenus des écolières : short, robe, jupe, pantalon… Pratiques, elles leur apportent un bon confort de port tout au long de la journée.

Bénéficier d’une pluralité de modèles de ballerines

La notoriété des ballerines est indéniable. L’accessoire, pourtant controversé, fait parler de lui. Les ballerines se déclinent aujourd’hui en une infinité de versions.

Les ballerines à bout pointu

Les ballerines à bout rond ont fait leur temps. Désormais, les adeptes de la mode se bousculent vers les ballerines à bout pointu. Les modèles paraissent d’un design moderne. Elles s’équipent de lacets. Le style pointu confère à un look casual et une pointe de sophistication, à la manière des escarpins à bouts pointus. Les accessoires véhiculent un style original.

Certains modèles se parent de boucles décorées, de strass et de paillettes. Leur minuscule talon reste un gage de confort. Elles se prêtent aussi bien à une tenue professionnelle qu’à une tenue de tous les jours.

Malgré leur look raffiné, elles s’assemblent avec un jean destroyed et un blouson cuir. Si vous êtes un partisan du style grunge, essayez les chaussures de ballet avec un vêtement maille loose. Avec une robe droite, les chaussons vous donnent une allure glamour pour les soirées chics.

Les ballerines de sport

Sportives du dimanche ou sportives professionnelles, ne faites pas l’impasse sur votre confort et essayez les ballerines de sport. Les chaussures supportent les footings, les longues marches et les mouvements brusques.

Ressentez la légèreté des matières. À l’intérieur se dissimule une doublure textile. Les ballerines de sport sont aussi dotées de semelles synthétiques antidérapantes ou de semelles à mémoire de forme. En guise de fermeture, les ballerines de running sont munies de lacets autobloquants.

Adidas présente son modèle en caoutchouc arrondi orné des triples bandes, signature de la marque. Elle propose aussi des modèles en nylon souple.

Certains modèles sont en textile nubuck de première qualité. L’accessoire se crible de trous sur les côtés afin de favoriser le flux d’air.

Les ballerines à talon

Initialement plates, les ballerines sont dépourvues de hauteur. Les nouveaux modèles ont subi des remodelages. C’est ainsi que les ballerines à talons ont vu le jour. Elles rallongent les jambes et mettent votre silhouette en valeur.

Les ballerines à talon respectent une hauteur maximale qui ne dépasse pas les 7 cm. Les sublimes versions à talons compensés constituent un excellent compromis si vous recherchez un brin d’élégance. Les talons agrandissent votre silhouette tout en vous maintenant en parfaite stabilité.

Les ballerines à talon se portent avec une jupe ou une robe. L’ensemble vous fournit une allure féminine et un style sophistiqué.

Les ballerines de toutes les couleurs

Ce ne sont pas les couleurs qui manquent pour habiller les magnifiques ballerines. Le cuir noir reste une valeur sure. Le modèle vous apporte un look classique chic. Les chaussures passe-partout s’adaptent à tous les âges. Elles se marient avec un jean slim ou un jean boyfriend, surmonté d’un top léger. L’association révèle un look girly. Les ballerines en daim commencent également à poser leur empreinte.

Le choix entre les teintes sobres et les teintes vives dépend de l’effet recherché. Les femmes en quête de fantaisie misent sur des ballerines fluo ou les ballerines rouge flashy. Une tenue plus discrète atténuera l’effet « tape à œil ». Les femmes à la recherche d’un look simple préfèrent les ballerines grises.

A lire également : Printemps 2022 : les pièces tendances à shopper

Qu’en pensent les anti-ballerines ?

Qui l’eût cru ? De simples chaussures, les ballerines sont devenues un sujet controversé sur le Web. Qualifiant les chaussures d’atteinte à la mode, les opposants des ballerines déclarent la guerre. Que reprochent-ils à ces accessoires ?

Les ballerines tassent la silhouette

La simplicité de la structure et l’absence de talon posent problème. Leur aspect plat tasse la silhouette. Ainsi, les ballerines ne peuvent remplir le premier rôle des chaussures de mode, à savoir mettre la morphologie en valeur. Selon l’opposition, les chaussures grossissent les mollets et raccourcissent la taille. Les femmes anti-ballerines préfèrent donc les talons.

D’autres pensent que les ballerines donnent un faux air de jeune fille des années 50.

Des chaussures sans forme ni allure

Les chaussures apportent de la dégaine à la silhouette. Malheureusement, les ballerines ne répondent guère à cette finalité. Elles ne confèrent aucune valeur ajoutée à la tenue. Selon les ennemies des ballerines, elles sont dépourvues d’allure et ne peuvent, par conséquent, apporter de supplément de style.

De plus, leur ouverture laisse apercevoir le dessus des pieds. Pourtant, cette partie compte parmi les zones peu esthétique du corps féminin.

Toujours d’après les partis d’opposition, les chaussures infantiles sont, certes, mignonnes, mais incompatibles aux femmes de plus de 18 ans.

Les nuisances olfactives que dégagent des ballerines

Les ballerines sont en principe des chaussures estivales. Pourtant, la température élevée et la transpiration favorisent le gonflement des pieds. Ainsi, enfiler des ballerines en été revient à rôtir les pieds. Ne parlons même pas des douleurs des mollets au contact de la matière rigide.

Les chaussures de ballet sont un tue-l’amour. Pour cause, l’odeur nauséabonde qui émane des pieds sortis des ballerines est insoutenable. Le phénomène s’accentue de plus belle avec des ballerines en cuir.

Cependant, les ballerines en cuir véritable sont respirantes et préviennent l’émanation, par rapport aux ballerines en simili. Aussi, les chaussettes invisibles évitent un effluve des pieds en fin de journée.

une petite fille en tutu rose et haut rose avec écrit "Love" dessus est dans la nature, les yeux fermés et les bras écartés. Elle semble tourner sur elle-même en ballerines roses.
Des ballerines pour tous les âges

Avec les ballerines, bonjour les ampoules !

Les ballerines élastiques ne ressemblent à rien sans les pieds, remarquent les opposants aux ballerines. Une fois enfilé, le modèle ne fait plus qu’un avec le pied. Néanmoins, les ballerines marquent la peau et développent des ampoules. Certains modèles se resserrent à tel point qu’ils scarifient les pieds. Les accessoires sont donc incompatibles aux pieds sensibles.

Les chaussures de ville sont démunies d’amortis et de dispositifs de protections. Les pieds encaissent les chocs au moindre contact avec les bitumes et les trottoirs.

Par ailleurs, les chaussures accentuent l’instabilité et les troubles statiques. Elles sont ainsi contre-indiquées aux personnes souffrant d’un défaut d’appui.

Les conséquences sanitaires de l’excès de ballerine

Les podologues et les kinésithérapeutes rejettent la chaussure plate. Les experts constatent une absence de protections des articulations. Ils remarquent aussi une structure défavorable à une bonne posture.

Certains experts déconseillent les chaussures « trop plates » et « fines » qui déséquilibrent les pieds. En effet, la semelle fine ne peut absorber les chocs de la marche. La structure impacte ainsi sur le bassin et le cou.

En outre, le port quotidien de ballerines :

  • rehausse le pied valgus ;
  • déforme les orteils ;
  • développe la formation d’hallux valgus ou d’oignon ;
  • endolorit le niveau du bassin.

Face à ces risques sanitaires, les experts conseillent une modération des ballerines.

Les raisons d’avoir des ballerines

Voici les quatre raisons d’avoir des ballerines dans son dressing. Les chaussures sont synonymes de commodité. Les accessoires intemporels supportent aussi bien la chaleur de l’été que le froid de l’hiver.

Pratiques, elles offrent un confort de port optimal. Leur taille facilite leur transport et leur rangement. Elles encouragent aussi l’adoption d’une posture naturelle du dos.

Les ballerines s’accordent à tous les styles : casual, glamour, sportwear et bien d’autres. Elles s’adressent à un public large, en l’occurrence les petites et les grandes.

Elles se déclinent en une pluralité de modèles : ballerines de sport, ballerines à bout pointu, ballerines à talon. Elles se parent aussi d’une infinité de couleurs.

Toutefois, les mouvements de contestation des ballerines critiquent leur aspect simpliste, leur manque d’adhérence, leur odeur et leurs risques sanitaires.

Que pensez-vous des ballerines ? Les chaussures sont-elles à votre convenance ? En avez-vous dans votre placard ? Ou faites-vous partie des mouvements anti-ballerines ? Votre point de vue nous intéresse, alors n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.